Séance 2 lien de parenté

SEANCE 2

CHAPITRE 2 : L’évolution des organismes vivants

I Les liens de parenté entre les organismes vivants

Introduction: La construction d’une matrice, de groupes emboîtés et d’arbre phylogénétique ont pour but de reconstituer les relations de parenté entre les êtres vivants.
On regroupe ensemble les êtres vivants qui partagent les mêmes caractères nouveaux.
Toutes les espèces qui partagent ces caractères ont un ancêtre commun.

A- Retrouver un lien de parenté entre les organismes vivants
Etude d’un exemple: Compsognathus…Archaeopteryx-le poulet (d’après Rosemary Pean)

 

conclusion: Les squelettes des trois espèces étudiées présentent des ressemblances, ils partagent donc un certain nombre de caractères, mais on voit apparaître au cours de l’évolution des caractères nouveaux (exemple le bréchet).
On peut déduire de l’étude faite que les trois espèces étudiées ont un ancêtre commun qu’ils ne partagent pas avec d’autres vertébrés et qu’ils sont étroitement apparentés.

Objectifs cognitifs: Une espèce nouvelle présente des caractères ancestraux (C’est un caractère qui n’a pas subit de modification au cours de l’évolution) et aussi des caractères nouveaux (C’ est le résultat d’une modification d’un caractère ancestral au cours de l’évolution)par rapport à une espèce antérieure dont elle serait issue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s