Aides connaissances

Le corps réagit à la présence d’éléments étrangers grâce à son système immunitaire. Il existe 2 types de réactions immunitaires:

  • Une réaction immunitaire rapide : la phagocytose.

Dès que des microbes pénètrent dans le corps (contamination) et se multiplient, certains globules blancs, les phagocytes, interviennent immédiatement. Ils sortent des vaisseaux sanguins, se dirigent vers le lieu de l’infection, absorbent et digèrent les microbes : cette réaction immunitaire rapide est la phagocytose. Elle permet le plus souvent de stopper l’infection.

  • Des défenses plus lentes assurées par les lymphocytes.

D’autres leucocytes, des lymphocytes spécifiques (lymphocyte B ) d’un antigène reconnu se multiplient rapidement dans certains organes, particulièrement les ganglions lymphatiques.

Un lymphocyte B reconnaît un élément étranger (bactéries, virus …) grâce aux antigènes que l’élément porte à sa surface.
Le contact lymphocyte-antigène permet la reconnaissance de ce dernier. Cette reconnaissance provoque la multiplication du lymphocyte à l’intérieur des ganglions lymphatiques. Les lymphocytes B neutralisent les antigènes. Un complexe antigène-anticorps se forme. Ce complexe sera éliminé par le phagocyte.
Cette réaction immunitaire est lente car il faut 3 jours pour avoir une production de Lymphocyte B.

Les lymphocytes B sont capables de stopper l’action de toxine et sont spécifiques  à un antigène donné (voir expérience)

D’autres leucocytes, des lymphocytes spécifiques (lymphocyte  T) ont des récepteurs membranaires qui reconnaissent les cellules infectées. La reconnaissance d’un antigène permet la multiplication des lymphocytes T dans les ganglions lymphatiques. Les lymphocytes T  détruisent par contact les cellules infectées par un virus ce qui provoque la mort de la cellule. Ce sont les phagocytes qui éliminent les débris cellulaires.

Les réactions spécifiques avec les lymphocytes T et B sont plus rapides et plus efficaces lors de contacts ultérieurs avec l’antigène.

Comparaison mode d’action des Lymphocytes T et B

LYMPHOCYTES B

1ere étape: RECONNAISSANCE ANTIGENE

LYMPHOCYTES T

1ere étape: RECONNAISSANCE ANTIGENE

1 Les LB dans le sang se fixent à un AntiGène par ses Anticorps portés sur sa membrane.

2eme étape: multiplication

2 Activation des Lymphocytes B donc multiplication dans les ganglions lymphatiques

3 Lymphocytes B mémoires

3eme étape: action des Lymphocytes

4 Lymphocytes B sécréteurs d’Anticorps circulant et fixation des AntiCorps à l’Antigène spécifique

Formation du complexe AntiGene/AntiCorps

5 Phagocytose des complexes AntiGene/AntiCorps

 

1 Contact entre un Lymphocytes T et une cellule infectée : le Lymphocyte T ne reconnaît un AntiGène qu’à la surface d’une cellule

2eme étape: multiplication

2 Activation des Lymphocytes T donc multiplication

3 Lymphocytes T mémoires

3eme étape: action des lymphocytes

4 Reconnaissance des Lymphocytes T tueur des cellules infectées

5 Libération d’une substance chimique perforant la membrane de la cellule attaquée entraînant sa lyse. Mort de la cellule inféctée.

 

Système immunitaire : ensemble des organes, des cellules et des molécules qui assurent la défense de l’organisme.

Phagocyte : globule blanc spécialisé dans l’absorbation et la digestion d’éléments étrangers (bactéries…)

Phagocytose : ingestion et digestion d’éléments étrangers (microbes) par un phagocyte (globule blanc).